J’ai décidé cette année de me lancer dans un nouveau projet Bradbury. Si vous êtes intéressés de connaître le résultat de l’année dernière, c’est ici dans mon bilan 2015, et les histoires publiées sont ici (il en reste plusieurs en révision).

Pour ceux qui ne connaissent pas, ce projet est le résultat d’une citation de Ray Bradbury qui conseillait lors d’une conférence d’écrire une nouvelle par semaine pendant un an.

” The problem with novels is you can spend a whole year writing one and it might not turn out well. . . . The best hygiene for beginning writers or intermediate writers is to write a hell of a lot of short stories. If you can write one short story a week — doesn’t matter what the quality is to start, but at least you’re practicing. At the end of the year, you have 52 short stories, and I defy you to write 52 bad ones. Can’t be done.”

― Ray Bradbury

Traduction :

« Écrire un roman, c’est compliqué : vous pouvez passer un an, peut-être plus, sur quelque chose qui au final, sera raté. Écrivez des histoires courtes, une par semaine. Ainsi vous apprendrez votre métier d’écrivain. Au bout d’un an, vous aurez la joie d’avoir accompli quelque chose : vous aurez entre les mains 52 histoires courtes. Et je vous mets au défi d’en écrire 52 mauvaises. C’est impossible. »

Voir la conférence ici.

Plusieurs personnes sur le web testent ce principe pour apprendre et perfectionner le maniement des mots, un des premiers exemples est .

Mon essai l’année dernière s’est bien passé et j’ai tenu 4 mois jusqu’à ce que mes nouvelles deviennent trop longues pour que j’arrive à me tenir à une nouvelle par semaine. Je vais donc me limiter en longueur cette année et écrire une nouvelle par semaine et la partager ici. Je me suis fixé une limite de 500 à 1000 mots.

C’est un format qui n’est pas toujours facile, il faut dire tout de façon très concise, mais vu que j’avais envie d’écrire des textes pour la jeunesse, le format s’y prête bien. Mes enfants me demandent régulièrement de nouvelles histoires du soir et j’en improvise souvent. J’ai donc décidé de prendre un peu plus de temps pour construire des histoires qui plaisent aux petits.IMG_6818 CroppedMon but est de partager mes histoires, améliorer mon écriture et écrire avec une contrainte intéressante et régulière. Je suis donc ouverte aux commentaires constructifs et appréciations, ou les commentaires des petits si vous voulez tester les histoires sur vos enfants.

En résumé, mon objectif est de publier une petite histoire par semaine de 500 à 1000 mots pour la jeunesse. Je me pose pas mal de limites, mais c’est pour aller dans la durée et rester motivée. J’ai déjà quelques thèmes d’histoire. J’ai eu des demandes précises et travaillerais en partant de là.

Que pensez-vous de mon projet ? Si vous connaissez des personnes intéressées de se lancer dans un projet de la sorte ou si vous voulez me rejoindre dans l’aventure, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Partagez avec vos amis :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

rosesteinmetz

J’aime lire et raconter des histoires depuis toujours. Le mélange entre mon éducation scientifique et ma passion pour l’écriture m’a conduite à écrire de la science-fiction, mais aussi des histoires pour enfants. Mon but est de vous amener dans un autre monde parfois surprenant, mais toujours en prise avec la réalité. Passionnée de lecture, de yoga et de cuisine, je passe mon temps entre mes deux enfants et mes livres.

Recevez l'ebook Enquête en pointe gratuitement!
Recevoir mon ebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.