L’île du crâne

Aujourd’hui une nouvelle lecture jeunesse. Un livre fantastique que j’ai dû lire la première fois quand j’avais 15 ans et relu récemment.

Titre : L’île du crâne

Auteur : Anthony Horowitz

Éditions : Hachette jeunesse

Année : 1983 pour l’original

Pages : 181

Genre : Fantastique

Âge de lecture : à partir de 11 ans

Quatrième de couverture : David Eliot vient d’être renvoyé du collège et cette fois ses parents ont décidé de sévir ! David se retrouve alors dans une école bien étrange, sur la sinistre île du crâne, au large de l’Angleterre. Très vite, il soupçonne le pire, mais il est encore loin de la vérité…

Avis :

J’aime beaucoup ce livre et je dois l’avoir déjà lu trois fois et même en temps qu’adulte je le trouve toujours intéressant. L’humour noir distillé tout au long du livre rend la lecture très plaisante même quand l’on connaît déjà l’histoire. L’univers est sombre et prenant, la première fois que je l’ai lu j’ai été surprise des retournements de situation et des mystères de l’école. J’ai aussi eu plaisir à le relire même une fois que je connaissais la fin de l’intrigue ce qui est très bien aussi. Les personnages secondaires sont très intéressants des fois plus que les principaux et l’humour un peu décalé en fait plus un livre pour adolescents que pour enfants.

Il y a un peu de discussion entre les similitudes de ce livre et Harry Potter chez les fans. Dans l’absolu si on résume l’intrigue à une seule phrase ça semble similaire, dans les deux cas c’est un jeune garçon maltraité qui va dans une école de sorcellerie, se fait des amis et des créatures du folklore des monstres habituels.

Mais l’intrigue, l’histoire et tout ce qu’il se passe n’ont presque rien à voir. Même l’ambiance et la vision du monde sont différentes. Chaque œuvre est liée à beaucoup d’autres et à la culture du pays, le système d’école avec pensionnat n’a rien de très exceptionnel en Angleterre.

Donc pour moi, il n’y a pas de copie, c’est plutôt la même inspiration des folklores et des personnages typique de littérature jeunesse qui fonctionne bien ensemble. Dans les deux cas, on suit le schéma du roman initiatique avec un jeune héros qui grandit et apprend, c’est un grand classique de la littérature jeunesse. Le développement des personnages est très éloigné et la façon de traiter et développer l’histoire est très différente.

Je vous conseille donc de lire les deux et de vous en faire une idée.

 

Notes :

Originalité : 9/10

Personnages : 7/10

Ambiance : 9/10

Style d’écriture : 9/10

Note finale : 8,5/10

Recommandations : lecture intéressante et plaisante, un univers à part et plein d’humour à découvrir avec plaisir.

Partagez avec vos amis :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Recevez Mission Zarmina
Recevoir mon cadeau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *