Je suis enfin de retour de vacances, mais je n’ai pas vraiment été inactive non plus. Depuis le 1er avril enfin le 2 pour moi (le 1er j’étais à Dineyland, on ne peut pas tout faire) j’ai commencé le camp nanowrimo d’avril.

Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un des évènements liés au nanowrimo. Le nanowrimo, c’est écrire 50 000 mots au mois de novembre, avec le soutien de toute une communauté à travers le monde.

Le camp c’est un peu pareil en avril et juillet sauf que là on peut se fixer l’objectif que l’on souhaite, et le projet que l’on souhaite, même les projets de révision. Le truc que je trouve le plus cool du camp nano c’est les cabines.

On est regroupés à 12 par cabines soit au hasard, soit avec des gens que l’on connaît, ou que l’on a rencontrés sur le forum. Cela permet d’échanger en petit groupe sur nos projets, nos progrès, nos désespoirs et de se soutenir les uns les autres. On rencontre 11 nouvelles personnes qui ont le même projet que nous et avec qui on va passer 1 mois où un peu plus, car les cabines sont déjà ouvertes pendant la planification en mars.

J’aime beaucoup ce genre d’évènement, car ça permet de faire partie d’une communauté et de vraiment booster un projet avec des objectifs et délais fixes. Si vous avez un projet et que vous voulez vous lancer, allez-y. Il n’y a pas besoin de beaucoup de préparation pour commencer, si vous avec quelque chose tant mieux, mais ce n’est pas nécessaire, vous pouvez panifier en cours de route ou faire un peu plus les premiers jours pour ça.

CNW_Participant10 conseils pour réussir son camp nanowrimo

  1. Prendre l’engagement de le faire (publiquement ou pas suivant ce qui fonctionne chez vous, mais vous devez décider que vous allez le faire.)
  2. Planifier son temps, c’est-à-dire trouver un moment tous les jours pendant 1 mois pour écrire. Le matin, pendant la pause midi, le soir après avoir mis les enfants au lit, dans les transports. Le moment importe peu et peu varier suivant les jours, mais se prévoir 1 heure par jour dédicacé à l’écriture est essentiel.
  3. Préparer son matériel, sa playlist, des phrases de motivation pour être motivé dès le début. (Vous recevez des mails de motivation régulièrement sur le site, mais la préparation personnelle aide à être motivé.)
  4. Continuer à écrire quoi qu’il arrive, même si vous êtes en retard ou que l’esprit n’y est pas aujourd’hui. Même 100 mots de plus seulement, mais faire quelque chose. (Faites le test 100 mots ça s’écrit très rapidement.)
  5. Avoir quelqu’un avec qui partager son projet et qui suive votre avancement et vous motive les jours difficiles.
  6. Prévenir ses proches que vous avez un projet important ce mois-ci et que vous serez moins disponible.
  7. Se récompenser pour les progrès réalisés. Chocolat, pause lecture… à vous de voir.
  8. Avoir fait le plein de snack et boissons caféiné pour tenir les séances d’écriture.
  9. Savoir improviser quand l’inspiration ne vient pas. (Ajouter un chapitre qui nous fait plaisir ou une scène non prévue initialement ou réorganiser l’histoire différemment si l’on manque de motivation)
  10. Fêter sa réussite

Je vous retrouve bientôt pour un autre article sur le camp. Et les histoires du soir seront de retour début mai avec une surprise.

Partagez avec vos amis :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Catégories : BlogNanowrimo prep

rosesteinmetz

J’aime lire et raconter des histoires depuis toujours. Le mélange entre mon éducation scientifique et ma passion pour l’écriture m’a conduite à écrire de la science-fiction, mais aussi des histoires pour enfants. Mon but est de vous amener dans un autre monde parfois surprenant, mais toujours en prise avec la réalité. Passionnée de lecture, de yoga et de cuisine, je passe mon temps entre mes deux enfants et mes livres.

Recevez votre carnet d'exploration et le roman Mission Zarmina gratuitement!
Recevoir mes cadeaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.