Commençons par une petite histoire.

J’étais en vacances quelques jours à la montagne comme vous avez pu le voir sur mon instagram et sur les étagères de la pièce commune, ce livre a attiré mon attention. C’est une série que j’aime bien et je n’avais aucune idée qu’il y avait des livres, vu que j’aime beaucoup Hawaii, je me suis laissé tentée. Le résumé et les commentaires sur la quatrième de couverture sont accrocheurs et j’ai donc passé mes deux jours de vacances avec ce livre.

Je me suis posé pas mal de questions, car mon choix de lecture n’était ni approprié au lieu où j’étais, ni un livre que j’avais prévu de lire, ni un chef d’œuvre, mais je me suis laissée portée par l’inspiration du moment est ai passé deux jours à lire sur la mer et le soleil alors que j’étais les pieds dans la neige.

Et conclusion, j’ai beaucoup aimé ma lecture c’était distrayant, j’ai appris des choses et revécu un peu de mon propre voyage à Hawaii, c’était parfait pour mes vacances. Une enquête très sympa, bien présentée, des descriptions qui font envie, j’ai joué à l’enquêteur en essayant de relier tous les indices moi aussi. C’était intéressant et bien fait, et j’adore les détectives excentriques.

Mais alors pourquoi considère-t-on ce type de livre comme inférieur à d’autre, et ai-je senti que je pouvais perdre mon temps avec un livre de série télé ?

Cela m’a amené à une première question :

Pourquoi décourage-t-on nos enfants, adolescent ou soi-même à lire certains livres ?

Bien sûr certains livres vont nous apprendre ou nous apporter plus que d’autre, mais veut on juste paraître mieux ou plus intelligent en lisant certains livres, veut-on vivre des sentiments plus intenses, être surpris, avoir une résonnance dans sa propre vie. Ou juste passer un bon moment en s’amusant, en riant dans la sécurité d’un genre connu. Je trouve que justement ce genre de roman plutôt que d’être de rang inférieur a juste moins de prétentions, le but n’est pas de changer notre vie, et pour être honnête peu de livres vont changer notre vie quoique l’on lise. Il y en a juste quelques-uns qui vont marquer notre vie ou la changer, mais le problème c’est que l’on ne sait jamais lequel ce sera.

Mais pour que l’on ait plaisir à s’asseoir souvent avec un livre et découvrir ces livres importants pour nous, il faut avoir le plaisir de lire souvent, au hasard des rencontres sur les étagères. Et des fois on va rencontrer un chef d’œuvre qui nous laissera de marbre ou des livres sans prétention vont changer beaucoup pour nous. Un livre peut être aussi une porte ouverte sur un autre livre, sur un auteur.

Donc si un enfant ne veut lire que des bandes dessinées, ou les aventures de Oui-oui, ou est le problème ? Il apprend à découvrir les mots, les émotions et si personne ne le décourage que ces lectures ne sont pas de son âge, ou qu’il pourrait lire mieux, il va continuer à lire, des choses qui lui plaisent, apprécier le voyage de la lecture, se laisser surprendre par une couverture, un livre.

Quand j’étais petite, j’adorais me promener dans la bibliothèque et choisir les livres en fonction des couvertures dans les étagères, j’ai fait de très belles découvertes comme ça. Je ne me fixais pas de critères spécifiques, si la couverture, le résumé ou l’auteur me plaisait c’était bon.

Lire doit d’abord être un plaisir.

 

Et un enfant qui ne lit pas ?

Offrez-lui un livre jeux, une bande dessinée, un livre sur des personnages qu’il aime déjà. Ne cherchez pas à lui faire lire ce qu’il devrait lire selon vous ou son professeur, mais ce dont il a envie lui.

Lisez-lui des histoires, même grand ils apprécient qu’on leur face la lecture.

Et l’école ?

Les livres imposés à l’école ne sont souvent pas une très bonne introduction la lecture. J’ai eu plusieurs fois des professeurs qui voulaient me faire lire un livre en particulier pour le programme scolaire ou non, et j’ai toujours trouvé ça très désagréable, la lecture forcée. Ou l’insinuation que je ne lisais pas assez, ou que ce que je lisais n’était pas assez bien ! En quoi ça les regardait et d’ailleurs ils n’avaient aucune idée de ce que je lisais non plus! À l’école on apprend beaucoup de choses, on apprend à lire, mais pas forcément à aimer la lecture, ça se fait plus à la maison.

Lire c’est un choix personnel, on a le droit de lire ce que l’on veut sans jugements !

 

Alors tout ça, c’est bien beau, mais dans la pratique comment on fait ? Voici mes techniques personnelles :

Au final, ce roman de Monk à Hawaii m’a donné une belle réflexion, non ? Et vous quels sont vos stratégies pour faire lire vos enfants ? Quels romans ont changé votre vie ?

 

Bonus : mes jeux d’écriture et créativité disponible ici!

Partagez avec vos amis :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

rosesteinmetz

J’aime lire et raconter des histoires depuis toujours. Le mélange entre mon éducation scientifique et ma passion pour l’écriture m’a conduite à écrire de la science-fiction, mais aussi des histoires pour enfants. Mon but est de vous amener dans un autre monde parfois surprenant, mais toujours en prise avec la réalité. Passionnée de lecture, de yoga et de cuisine, je passe mon temps entre mes deux enfants et mes livres.

Recevez votre carnet d'exploration et le roman Mission Zarmina gratuitement!
Recevoir mes cadeaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.